Après avoir passé un été ressourçant et dynamisant pour chacune de mes cellules.
La dernière pleine lune m’a donné une énergie de dingue !
Une envie de tout reprendre à zéro, une sorte de reset intérieur pour aller vers d’avantage de cohérence . M’écouter encore plus dans mes envies .

Et puis l’équinoxe est arrivé et pfiouu j’ai eu le sentiment de me dégonfler comme un ballon de baudruche…
Au début, prise de panique , je me suis dit « mince ! je me sentais tellement bien, qu’est ce qui a bien pu tout faire clocher encore ?! » en maudissant ma fatigue.
Et puis comme je me suis imposée d’être beaucoup plus zen , dans le sens, traaaanquiiiillllle; j’ai réappris à prendre une grande inspiration avant de répondre quand je ressens de la fatigue ou de la colère.
J’ai réappris à lâcher prise sur ce que je ne contrôle pas , SURTOUT sur ce que je ne contrôle pas.
C’est bien d’être rebelle dans l’âme et de s’intéresser à mille sujets pour pouvoir donner une opinion avisée dans les conversations. Mais c’est encore plus génial de se dire : »oh et puis j’m’en fous ! « 

Alors attention pas « j’m’en fous  » dans le sens :
– de toute façon foutu pour foutu…
– de toute façon les dirigeants nous manipulent
– de toute façon y’aura plus le net en 2020
– de toute façon maintenant que y’a plus de forêt autant bouffer de la viande..
– de toute façon….. blablabla…

Non parce que ces « j’ m’en fous  » là , à mon sens ,c’est pas du lâcher prise , c’est du j’m’en foutisme de fainéants égoïstes dépressifs !
Enfin je dis ça sans jugement hein ? Bah oui puisque j’m’en fous je vous dis !

Non mes « j’m’en fous » à moi maintenant , c’est plutôt :
-regarder les gens se prendre la tête entre eux sur Facebook pour tout et n’importe quoi et ne pas m’en indigner , ni participer.
-écouter des chasseurs me dire qu’ils chassent par amour de la nature et ne plus avoir envie de leur rire au nez
-Regarder quelqu’un jeter son mégot par la fenêtre de sa voiture et ne plus avoir envie de lui rentrer dedans.

Cela ne veut pas dire que j’ai abandonné tout espoir que des personnes évoluent vers plus de conscience globale, mais je ne contrôle l’avancée de personne si ce n’est la mienne.
Alors à quoi bon me mettre en colère ? À quoi bon passer des heures à ruminer et perdre mon énergie avec un mental en boucle , steroïdé à l’émotionnel ?

Non , maintenant je lâche et vaque aux occupations qui me mettent en joie.

C’est comme ça que j’ai pu accueillir ma fatigue avec bienveillance et que j’ai décidé de réorganiser mon agenda en fonction d’elle.
Avant j’aurais lutté à coup de caféine et d’exigences encore plus forte envers moi-même.
Maintenant je m’autorise à me poser avec un bouquin car je sens que c’est ce qui peut me faire du bien à ce moment là.

Et c’est par cette écoute que j’ai pu observer que ma fatigue n’avait rien d’anormale.
J’ai pu observer mes chats , quels plus grands maîtres spirituels que les chats ?
Eux si speed ces derniers temps , ne passant à la maison qu’en mode adolescents ingrats :manger,sortir,rentrer, manger,sortir…
Les voilà depuis, je vous le donne en mille , le jour même de l’équinoxe , complètement crevés , passant leurs journées affalés dans le canapé à dormir.
Aussi il y a une semaine je m’inquiétais de ne pas voir revenir dans ma maison , ces énormes araignées velues de septembre. Il me semblait pourtant que l’an dernier elles étaient là à cette époque. J’ai eu peur qu’elles fassent partie des espèces en voie d’extinction de mon jardin. Mais ô comme j’ai été heureuse de pousser un petit cri strident ,en en voyant une juste à côté de moi sur le mur des toilettes !
Et là j’ai compris ! Mais c’est dingue même les araignées ressentent l’équinoxe ! Elles savent que l’été est terminé et viennent se mettre au chaud à la maison !
Je me suis mise à observer chaque insecte , fleurs, arbres et me suis rassurée.
Tout est parfait, tout est dans l’ordre des choses , en me rapprochant de moi même et de ce que je suis au fond de moi , alors je re-connecte à ma part animale. Celle qui sait.
La nature n’a pas de montre, de réveil, d’agenda , de fil d’actualité… Non elle vit tout simplement dans un accord parfait d’harmonie et de saisons.

L’automne est là et oui je sais que ça déprime beaucoup de personnes qui préfèrent l’été. Mais vous ne contrôlez pas encore les saisons , alors un conseil lâchez ! Et voyez tout ce qu’automne a à vous offrir.

Je me réjouis de cette pluie tant attendue cet été !! Je me réjouis de me faire une bouillotte , une tisane , me mater un vieux Hitchcock , au chaud sous mon plaid .
Il me redonne l’envie de continuer l’écriture de mon livre sur le processus d’auto-guérison.
J’adore l’automne et ses couleurs chatoyantes , je me réjouis de ce beau spectacle que les arbres nous préparent.
Je vous souhaite à tous un bel automne , qu’il vous permette de trouver vos propres couleurs.

Céline