Hello les amis, aujourd’hui j’aimerais vous parler de la corrélation entre notre monde extérieur et notre monde intérieur.
C’est un sujet bien connu, dont nous sommes tous conscients , mais que l’on oublie bien trop souvent d’appliquer.

Je ne vais pas vous faire un cours magistral mais comme d’hab’ je souhaite vous parler de ma propre expérience ( c’est la seule dont je puisse parler !) et vous raconter comment de par le monde qui m’entoure , je peux juger de mon évolution sur mon chemin de vie.

Il y à encore quelques années, il m’arrivait toujours des trucs. Vous savez, vous connaissez tous quelqu’un à qui il arrive toutes les semaines une nouvelle galère, qui à toujours des raisons abracadabrantes d’aller mal et pourtant ces raisons sont bien réelles ! La personne se sent persécutée par la vie, par les autres et passe son temps à se plaindre. Et bien pour mes proches, cette personne c’était moi.
Au bout d’un moment les gens s’éloignent car ils se disent que pour qu’il vous arrive tout ça ,vous devez bien le faire exprès quelque part. Et c’est terrible d’entendre dire que vous êtes responsable de vos malheurs, pourtant… c’est tellement vrai !

Il y à 2 ans , ayant enfin compris que ma Vie ne cesserait d’être chaotique temps que c’était le chaos dans ma tête, dans mon coeur, dans tout mon corps; j’ai décidé de tout reprendre à zéro !
Ça a débuté avec l’arrêt complet de l’alcool, je voulais être maître de moi même à chaque instant. Alors ça, ça a fait un tri radical autour de moi ! Beaucoup, beaucoup de personnes parties, avec qui je ne partageai finalement que la fête mais rien de profond. Mais sont arrivées dans ma vie quelques personnes magnifiques !
La première fut une voisine , elle venait de temps en temps aux soirées de ma collocation mais je n’avais jamais vraiment discuté avec elle , j’étais trop occupée à parler fort et à rire de choses légères. Elle, ne buvait jamais d’alcool et avait l’air d’être tellement bien dans sa peau, une personne saine. Lorsqu’elle à vu que je passai mes soirées sans alcool et que j’étais donc calme, elle s’est rapprochée de moi. Le premier soir où nous avons vraiment discuté, elle me parla du “Pouvoir du moment présent” d’Eckhart Tolle !! 🙂
Sur le coup , je me suis dis :” Wouah, elle a changé , elle est moins timide !”
Ce n’est qu’après que j’ai compris que c’était moi qui avais changée et que je donnais enfin envie aux personnes lumineuses de m’aborder.
Plus tard j’ai revu une amie que je n’avais pas vue depuis 1 an, nous nous étions toujours vues en soirée. On se voyait à l’époque plusieurs fois par semaines pour faire la fête et nous parlions toujours des mêmes sujets: les garçons, le travail, les amis, les garçons, les soirées, l’amour, les garçons… 😉
Quand elle m’a revu, j’avais beaucoup changé, je n’allais pas encore très bien mais j’avais fais mes premiers pas sur le chemin de l’éveil. Je lui raconte que j’ai commencé une année de Naturopathie et que je viens de passer mes 2 premiers niveaux de Reiki . Je m’apprête à lui expliquer ce qu’est le Reiki mais elle me coupe et me dit qu’elle aussi à ses 2 premiers niveaux de Reiki, et ce depuis déjà plusieurs années !
Alors ça !! Je n’y croyais pas !! Pourquoi ne m’en avait elle jamais parlé avant?
Mais je connaissais déjà la réponse.
J’étais tellement heureuse de pouvoir partager ça avec elle. Depuis nous nous sommes vues beaucoup plus souvent et pouvons parler pendant des heures des énergies, se tirer les cartes ou se faire des soins !

En parlant de mes niveaux de reiki, je dois dire qu’ils ont été les premiers d’une longue série de stages et autres formations dans le domaine énergétique.
Dans ce milieu dense et où l’on trouve n’importe quoi et surtout n’importe qui, il faut avoir une rude vigilance et surtout une bonne intuition.
En débarquant ,comme une touriste au début , dans ce monde Lumineux je me suis laissée aveugler par des lumières artificielles.
J’avais trouvé ce maître reiki par une amie qui le connaissait et qui à passé ses niveaux avec moi. Faisant confiance au jugement de mon amie, je me suis donc inscrite au stage sans l’avoir rencontré.
Premier jour de stage , il débarque en décapotable avec une grosse montre en or au poignet. Hum, ce n’est pas vraiment l’idée que je me faisais d’un maître reiki, mais bon je me dis que je ne dois pas juger sur les apparences. Finalement la formation se passe bien, je ressens énormément de choses et cela me donne encore plus soif d’apprendre ! Rdv 3 semaines plus tard pour le niveau 2 !! Entre temps je reçois chaque matin , un petit texto de drague de mon maître Reiki. Hum, hum, alors là ça commence à me poser de plus en plus question. J’ai quand même fais mon 2 ème niveau avec lui mais j’ai ensuite appris qu’il n’était pas tout à fait réglo. Il était connu pour revendre des formations qui ne lui appartenaient pas.
Sur le coup, je me suis sentie flouée et la colère m’a envahie. J’ai donc fais le détective pour connaître sa lignée reiki et j’ai contacté la personne qui l’avait formé. Elle m’a confirmé qu’il avait bien son niveau de Maître. J’ai quand même décidé d’arrêter là avec lui.
J’ai pris ça comme une leçon pour m’apprendre à être vigilante. “Ok l’univers ! message reçu 5 sur 5 ! ”
À ce moment là je me suis sentie comme une usurpatrice, je me disais: si je tombe sur une personne qui est capable d’escroquer les autres c’est qu’au fond de moi ,il y à également une part de moi qui fait semblant.
Accompagnée de ma nouvelle amie Vigilance , j’ai continué ma route sur le chemin de la lumière.
Nous avons commencé à rencontrer de plus en plus de personnes lumineuses et c’était comme une chasse au trésor géante. À chaque rencontre un indice : un livre, le nom d’un maître reiki, une nouvelle technique de soin, encore un livre….
Tous les soirs j’écrivais dans mon journal ce que j’avais appris dans la journée, je rassemblais toutes les pièces du puzzle en essayant d’imaginer combien de pièces pouvait bien contenir le puzzle de ma vie.

Un jour lors d’un auto-traitement reiki, j’ai vu mes guides. À ma gauche se tenait un monsieur ressemblant beaucoup à Charles Ingall’s ( oui, oui celui dans la prairie !) et à ma droite une femme asiatique magnifique, il y avait également quelqu’un derrière moi mais je ne l’ai pas vu. Je ressentais simplement sa présence et je la ressens souvent ( il me caresse souvent le dos quand j’ai un coup de mou ).
Ce jour là, mon mental m’a évidemment dit: “t’es folle ma pauv’ fille, v’là que tu vois des trucs maintenant ! ”
Mais j’étais certaine de ce que j’avais vu !
Le week-end suivant , je pars faire un jeûn avec d’autres élèves de mon école de Naturo. J’y rencontre une femme à qui je parle de ce que j’ai vu mais lui explique aussi que je n’ai aucune idée de qui sont ces personnes. Elle me répond avec assurance :” celui que tu vois comme Charles Ingalls est en fait Saint Germain ! Et tu fais parti du peuple de la flamme violette ! Je t’enverrai un texte par mail, tu verras je fais parti d’un groupe, ça te plairait.”
La quoi?? Bon à ce moment là de ma vie je n’avais pas encore rencontré ma copine Confiance en moi et je pensais donc que toutes les personnes que je rencontrais étaient mieux informées que moi. Plus dans le vrai , plus légitime à savoir.
Heureusement que Vigilance avait ramené ma vieille copine Intuition que j’avais délaissée depuis trop longtemps. Alors quand cette femme m’a envoyé par mail des documents qui invitaient insidieusement à rentrer dans une secte, mes copines étaient là.
(attention je ne dis pas que tout ce qui à attrait à “la flamme violette” est mauvais, c’est une très belle énergie, très puissante, mais encore une fois je vous fais part de mon expérience)

Moi qui croyais avoir bien avancé , je me suis donc encore une fois demandé  ce qui chez moi attirait ce genre de personnes ?

Ce n’est que 2 mois plus tard qu’une belle pièce du puzzle s’est dévoilée. Je travaillais sur les marchés et j’ai sympathisé avec un vendeur de pierres. Je passais des heures à son stand à regarder toutes ces pierres merveilleuses, nous avions des discussions conscientes et c’était génial. Je lui ai donc expliqué un peu mon petit parcours et il m’a répondu:
” Durgâ tu vis au pays des bisounours ! Tout le monde n’est pas du côté de la lumière, lorsque tu rencontres quelqu’un tu dois pouvoir savoir juste avec ton intuition si cette personne est bonne ou mauvaise pour toi ! Il y à ceux qui seront des ponts sur ton chemin et t’emmèneront beaucoup plus haut et beaucoup plus loin que tu ne l’aurai imaginé. Et il y à ceux qui te montreront une belle porte qui brille mais qui sera en fait l’entrée d’un labyrinthe pour te ralentir sur le chemin de la Lumière !”
Peur et Paranoïa ont voulu débarquer ,mais je les ai chassées direct ! Non, mais !
Bon j’imagine que c’est complètement évident pour beaucoup d’entre vous mais pour moi ça à été une belle claque !

Après pas mal d’épreuves et donc d’entraînement à saisir ce qui était bon ou mauvais pour moi, j’ai enfin pu faire une petite pause. J’ai cessé de chercher à tout prix de nouvelles pièces du puzzle et me suis employée à assembler celles que j’avais déjà.
C’est dingue ce que ça à été bénéfique.
Je comprenais enfin que presque à chaque fois que je m’approchais de la Lumière véritable, quelqu’un ou quelque chose arrivait pour me faire trébucher ou me faire douter. C’était comme une mise à l’épreuve pour tester ma motivation.
Mais ce qui est dingue c’est que chaque épreuve résonnait à l’intérieur de moi comme un écho. Sauf que cet écho venait de l’intérieur de moi même vers l’extérieur et je n’attirai en fait que des épreuves qui me permettaient de mettre en évidence une épine oubliée au fond de mon coeur. Vous savez celles dont on s’est habitué à la douleur, oubliant que nous avons eu une vie sans douleur un jour. J’ai donc grâce à ces tests de la Vie pu mettre en évidence beaucoup d’épines en moi, elles ne m’appartenaient pas toutes mais je me les étais toutes appropriées . Je les ai donc sorti une par une, et au fur et à mesure : Vigilance, Confiance et Intuition n’étaient  plus des amies mais faisaient bel et bien partie intégrante de Moi !
Je me suis rencontrée !
C’était ça la dernière pièce du puzzle !! J’aurais pu la chercher encore des années à l’extérieur en vain, elle était là depuis le début: dans mon coeur. Mais il fallait d’abord que je trouve toutes les autres pièces.

Depuis ma vie est incroyable, je rencontre des personnes de plus en plus éveillées et merveilleuses.
Les stages que je fais aujourd’hui n’ont plus rien à voir avec ceux d’avant mais il m’a fallu les premiers pour en être là aujourd’hui , alors j’éprouve une profonde gratitude pour toutes les personnes croisées sur mon chemin et toutes ces épreuves constructives.
C’est comme si j’avais passé un cap, un palier dont je ne redescendrais pas. Les épreuves se font plus rares et je les vois arriver maintenant, je peux donc m’y préparer et vivre sereinement les moments les plus difficiles.

Voilà mes amis comme d’hab’ , je m’emballe et vous ponds un article un peu long et qui part un peu dans tous les sens 😉
Mais ça c’est encore moi, à l’intérieur je commence à organiser tout mon bordel et je sais que bientôt tout sera bien en place.
Je commence maintenant un nouveau puzzle encore plus grand, encore plus beau et qui m’emmènera encore plus loin.

Surtout n’oubliez pas que votre environnement est le miroir de ce qu’il se passe au fond de vous. Reflétant les moindres recoins inconscients qui sont à régler.
C’est une aide formidable quand on comprend comment cela fonctionne et que l’on décide de ne plus être le pantin de notre vie mais bien celui qui tire les ficelles de notre destin.

Prenez soin de vous et ouvrez votre coeur à vous même , faites vous ce cadeau , vous le méritez .
Traversez le miroir.

autre-coté-du-miroir

Vous avez une place importante  vous êtes là bien au chaud, dans mon coeur sans épine .

Avec tout mon Amour bordélique
<3  Durgâ  <3