Coucou les amis , j’espère que cette fin d’année vous est douce et que vous n’êtes pas trop secoués par ces vagues énergétiques puissantes . C’est le grand nettoyage !

De mon côté , j’ai le sentiment que tout va à 100 000 km/h, c’est bien simple je n’ai le temps de rien ! Ou bien plutôt le temps de ne rien faire de ce qui m’intéresse vraiment , qui me porte ou me fait vibrer.
C’est un peu: métro, boulot, dodo (quand le sommeil est là !) Le nez dans le guidon quoi !
Plus l’actualité mondiale parfois pas très encourageante… bref pas tous les jours évident de garder la tête hors de l’eau.
Je n’ai pas le temps de lire, écrire ou regarder des conférences inspirantes.

Mais c’est en fait une période très riche d’enseignements.
Il est vrai que notre chemin vers l’éveil ne se résume pas à lire des livres inspirants et à rêver secrètement d’un monde plus juste. C’est un chemin de tous les instants même dans les actes les plus banals du quotidien.

En ce moment je travaille sur mon intransigeance , vis à vis de moi et vis à vis des autres.
Et surtout mon intolérance face à l’intolérable !

Je me suis rendue compte que j’étais totalement intolérante aux idées de: racisme, corruption, violence policières et destruction de la nature…. entre autres.

J’ai donc essayé de comprendre pourquoi j’avais un sentiment si fort et virulent envers les personnes qui véhiculent ces idées là. J’ai compris que c’était simplement que je ne les comprends pas du tout. Ces idées sont totalement étrangères à mon esprit et à ma vision du monde.
Hors dans ma vision du monde , nous ne sommes qu’UN. Donc quand je rejète celui que je trouve intolérant, c’est en fait une partie de moi que je rejète.

Alors comment faire pour faire la paix dans mon coeur avec ces personnes dont les propos me donnent régulièrement la nausée ?

C’est un travail de longue haleine, qui demande d’avancer en conscience sans se laisser emmener dans la colère. C’est respecter l’idée que nous évoluons tous dans un monde different. C’est te rendre compte que pour l’autre tes idées d’amour et de paix lui sont aussi intolérables que les siennes pour toi.
Alors il faut bien qu’il y en ai un qui fasse le premier pas vers l’autre. Sur ce coup je mise sur la personne douée d’empathie et qui a de la lumière dans son coeur même si le chemin n’est pas facile et lui demande beaucoup d’efforts.

J’expérimente totalement cela en ce moment , je n’ai jamais rencontré autant de personnes racistes et individualistes . Et c’est génial ! Oui, oui, quelle magnifique opportunité de mettre en pratique tout ce que j’ai lu dans mes livres de développement personnel et l’enseignement de mes guides.

Il y a encore quelques temps j’aurais totalement évité ces personnes, je les aurais carrément ignorées. Mais maintenant , j’accepte le contact, j’accepte même l’échange sur des sujets sensibles.

Au début , ça a commencé avec des personnes qui aiment ma page. Parfois je regarde un peu qui sont les personnes qui me suivent et là , surprise ! Il y a de tous les bords politiques jusqu’aux plus extrêmes , tous les âges et tous les métiers: cela va du thérapeute énergétique au CRS !

Avec ce fameux effet miroir , je me suis surprise à me demander si une partie de ces personnes pouvait se refléter en moi et si oui laquelle ? En y regardant de plus près , je remarquais alors que les personnes les plus extrêmes avaient en fait , souvent, perdu un  proche. Je me rendais compte à cet instant qu’en fait ce sont nos parties lumineuses et ouvertes sur un autre monde qui se reflétaient.

La peur est le voile de l’incompréhension ou inversement.

L’autre jour il m’est arrivé une rencontre plutôt interessante, j’étais à la mer avec mes enfants et nous nous sommes arrêté pour manger dans un snack.
Il n’y avait que le patron du snack et nous. Ne voyant rien de végétarien sur sa carte , je lui demande s’il a la possibilité de me faire un sandwich sans viande.
Il me dit : « Ah vous êtes de ceux là ! »
??
« Bah oui vous êtes une de ces bouffeuse de tofu ! bah je trouve ça ridicule mais si vous voulez je peux vous faire ça ! »
Là , je me suis dis , ok , ça commence bien.
Lorsqu’il a proposé du Coca à mes enfants , voyant ma tête , il est parti dans un laïus pro-coca, pro-monsanto et toute la clique !

J’en rigole et lui dis que nous nous contenterons de boire de l’eau , mais ah oui pardon pas la Nestlé , la Cristalline d’à côté, je ne voudrais pas financer un groupe qui veut privatiser l’eau sur toute la planète. Là , c’est lui qui rigole en se moquant de mes idées de hippie.

Il nous demande d’où nous venons , mes enfants lui donne le nom de notre village.
« Ah , vous êtes de ceux là ! »
???
« Bah oui c’est pour ça , vous allez vous prendre l’aéroport alors vous êtes venu tout péter dans la ville c’est ça ?! »

Je lui réponds que je ne comprends pas bien où il veut en venir. Que je suis juste venue passer une journée à la mer avec mes enfants.

« Ouai , bah on les connait les gens comme vous, on sait que vous êtes violents »

Mes enfants me regardent et se mettent à rire en me disant: « Mais maman , le Mr , il dit vraiment n’importe quoi ! »

Je m’étonne de ma zen attitude.

Le temps que l’on finisse notre repas il avait eu le temps de me parler de ses soucis avec toutes les ethnies possibles et imaginables, que s’il était américain il aurait bien évidemment voté Trump, qu’il fallait renvoyer tout le monde chez eux mais qu’heureusement grâce à la futur présidente nous allions vite repasser au franc et sortir de l’Europe !

Je l’ai écouté , ai essayé de comprendre son point de vue, nous ne sommes rentré dans aucun débat , nous savions que c’était de toute façon stérile. Il était étonnamment et malgré ses propos ,très intelligent et cultivé , il y avait de la matière derrière chacune de ses idées.
Moi qui croyais ces personnes dénuées de toute finesse d’esprit, j’ai du mettre de l’eau dans mon vin.
Mais ce qui est génial c’est qu’à la fin de cet échange il m’a fait une réduction et offert le café pour me remercier de ne rien avoir saccagé et n’avoir fait preuve d’aucune violence dans son restaurant. Ce qui pour lui était un véritable miracle au vue de mon espèce: une hippie, zadiste, végétarienne ! Il m’a dit qu’il était heureux de voir qu’on pouvait discuter calmement avec des personnes comme moi.

J’avais l’impression que c’était le monde à l’envers !
Il nous a ensuite souhaité une bonne journée et nous a dit que nous étions les bienvenus dans son restaurant si nous repassions par là.

Il m’a fallu quelques heures pour comprendre pourquoi j’avais été guidée vers ce restaurant. J’ai ensuite compris que ce qui s’était joué là , était d’une importance incroyable. Renouer le dialogue ! Apprendre à connaître l’autre , l’écouter , essayer de comprendre. Je pense avoir planté une belle graine de lumière ce dimanche dans ce restaurant, un jour elle germera.

Dans ma lutte pour sauver les animaux et le bocage de Notre dame des Landes , j’ai eu aussi la chance de rencontrer des gendarmes ,des salariés de Vinci mais aussi des clowns et des thérapeutes… et c’est fantastique d’avoir cultivé assez de sagesse dans ton coeur pour être en capacité de discuter calmement avec tout le monde , en semant des graines d’espoir et d’entente.

Nous sommes tous acteurs du monde de demain.

La loi de l’attraction est partout , le choix de nos mots est important et encore plus celui de notre intention.

Si dans mon monde je ne veux pas de violence , de fermeture,de peur ou d’aéroport 😉

Alors je dois vibrer au son de l’Amour, de l’ouverture, de la compréhension et de la Nature.

Ma ZAD à moi c’est du Zen de l’ Amour et de la Douceur

Je respecte chacun , dans ses idées et dans on chemin. Chacun va à son rythme et expérimente ce qu’il a à expérimenter dans cette Vie.

Tous Unis vers notre chemin conscient.

Avec toute ma Zen attitude , mon Amour et ma Douceur, je vous aime tous , sans exception.

<3    Durgâ    <3