En ce moment c’est dingue tous les messages que m’envoient mes guides, j’essaye de tous les attraper au vol afin de vous les partager , mais pas simple de tous les retranscrire.

En voici un qu’il m’ont envoyé il y a quelques jours.

J’étais en train de me poser des questions sur la façon dont la vie de mes parents et de mes grands parents avait encore une influence sur ma vie aujourd’hui , alors qu’ils ont traversé  la frontière de la Vie.

L’image qui m’a été envoyée est celle d’une échelle, de plusieurs échelles en fait.
Imaginez un escabeau , l’escabeau c’est vous, qui est posé sur deux échelles , chacune d’elle étant posée sur une échelle, qui sont posées sur d’autres échelles et ainsi de suite……

Sous un des pieds de l’escabeau , les échelles successives représentent la lignée des femmes dont vous descendez, de l’autre les échelles de la lignée des hommes.

Maintenant imaginez une échelle d’un bois parfait, robuste et stable qui ne comprend pas pourquoi elle vacille et manque de tomber quelquefois. Elle passe des années à vérifier que tous ses barreaux sont de la même taille, que son bois est bien poncé et vernis, qu’aucun éclis de bois n’est visible…. mais elle est toujours un peu bancale !
Cette échelle peut passer sa vie comme ça, à faire le tour d’elle même sans comprendre ce qui ne va pas.
Soit elle n’a pas bien regardé car elle ne se voit que du haut et qu’une petite fissure sous un barreau lui a échappé.
Soit elle peut demander à l’échelle du dessous de regarder pour elle. Car l’échelle du dessous était déjà là, quand les premiers barreaux de celle-ci ont été assemblés.

En discutant avec l’échelle du dessous, elle se rendra peut être compte que l’échelle qui la soutient à un barreau cassé, ou que le bois commence à moisir à certains endroits. En prenant simplement conscience des faiblesses de l’autre , elle pourra l’aider à se réparer.

Les échelles qui ont trouvé en chemin une échelle âme soeur, une au même nombre de barreaux ,ont pu rajouter une planche entre elles deux , afin d’être plus fortes et plus stable ensemble.
Mais il se peut que certaines échelles n’ai jamais trouvé leur échelle âme soeur ou la force d’être d’une solidité à toute épreuve à elle seule et que ça a créé un déséquilibre pour les échelles suivantes, venues se poser dessus.

L’image finale qui m’a été envoyée , est celle de l’escabeau qui se rend compte qu’il n’est pas simplement posé sur des échelles qui elles même sont posées sur d’autres… Mais que le bois de ses pieds est la continuité du bois des pieds de toutes les autres échelles.

Non je ne finirais pas l’article en disant: la morale de cette histoire est que….

Chacun comprendra ce qui lui ai bon de comprendre.

J’èspère que cela vous éclairera un peu , pas facile de retranscrire leur messages , qui sont si limpides lorsqu’ils me les envoient !

Pensez juste à remercier toutes les échelles qui font que vous êtes si haut aujourd’hui.

Avec tout mon amour pour les escabeaux et les échelles bancals !   😉

<3    Durgâ    <3

échelle