Avec tout ce qu’il se passe actuellement dans le monde, je vous avoue que je suis heureuse de ne pas faire partie des personnes qui pensent que la vie s’arrête à la mort de notre corps physique.
Comment supporter un tel monde en pensant que c’est tout ce que nous connaîtrons ?
J’ ai décidé il y à déjà longtemps de croire en tout, car j’ai bien compris qu’il faut croire pour voir.
En revanche, je cherche à vérifier par l’expérience personnelle toutes ces croyances.
Je souhaite donc vous parler aujourd’hui de mon expérience à la recherche de mes vies précédentes:
Depuis toute petite, un cauchemar revenait sans cesse durant des années.Un cauchemar d’une réalité bouleversante pour une petite fille.
La scène se passe en boucle:

Je suis un jeune homme et je cours dans la rue, la nuit, j’entends les pas réguliers d’une patrouille militaire qui se rapproche. Je bifurque dans une ruelle et me cache dans le renfoncement d’une porte en attendant que la patrouille passe. Quand les pas deviennent très proches , je me réveille en sueur.

Depuis toujours j’ai une trouille bleue du bruit régulier des pas des militaires.
Et devinez quel métier faisait mon père dans cette incarnation? Démineur.
Alors je peux vous dire que petite ,j’ai traîné des heures à la caserne.

Bref ,il y à un an je décide d’aller voir un hypno-thérapeute qui fait de l’expansion de conscience, afin d’aller vérifier tout ça.
N’étant pas très rassurée, je demande à mon conjoint d’assister à la séance. Je ne dis rien sur ces cauchemars à l’hypno-thérapeute, je ne veux pas l’influencer ou que lui, influence mon voyage.
Il me dit de me poser une question et que mon voyage m’emmènera dans une vie où se trouve la réponse.
Je demande donc si je suis sur mon bon chemin de vie.
Petite méditation, on s’installe , c’est partit ;

Je pars ,il me demande ce que je vois.
“Je suis dans le ventre de ma mère.
Je pars en arrière dans un long tunnel, ça me paraît interminable.”
– Où êtes vous maintenant?
“Je suis face à un grand cerisier en fleurs, je suis pieds nus, je porte un habit en toile très usé.Je suis maigre. Je suis un homme ! Je peux toucher ma barbe filasse!”
– Bien ,maintenant revenez quand vous étiez petit.
“Je suis dans une cabane en bois, il y a 2 femmes qui me regardent, je suis dans mon berceau.
La maison est en feu!” (je panique alors il me dit de partir et d’aller à l’âge de 8 ans)
“Je suis au bord d’un lac avec d’autres garçons de mon âge ,on joue, ils m’appellent José” (Une voix me dit que toute ma famille est morte dans l’incendie et que j’ai été sauvé par un moine, je vis depuis dans un monastère)
– Allez plus loin, à l’âge adulte,où êtes vous?
“Je suis au monastère, je lis un livre avec des reliures magnifiques.3 moines arrivent  ils sont très en colère! Je n’avais pas le droit de lire ce livre! Ils me chassent! Je cours très longtemps et me retrouve dans une forêt immense avec des pins d’une hauteur incroyable! Je dois me cacher à chaque fois qu’un fiacre passe. Je mange des baies. Il fait très froid ,c’est l’hiver. Je continue d’avancer pendant des semaines à travers la forêt. Ça y’est je vois un château immense. Je rentre par le bas du château , c’est là que se trouve la ville. Puanteur extrême, bruits, saleté. Je rentre dans une auberge, me pose à une table poisseuse et bois une bière dans une énorme chope. La bière est tellement épaisse et chaude qu’on dirait de la soupe. Je prends une chambre et vais me coucher. Le lendemain je pars à la recherche d’un travail. Je ne parle à personne et me fais tout petit, je ne veux pas que l’on me remarque. Je vais voir le maréchal ferrant , un très vieux bonhomme tout maigre qui ne parle pas. Je lui convient ,il me prend avec lui et m’offre une chambre, enfin , un coin de paille pour dormir.”
– Allez quelques années plus tard.
“Je tape le fer rouge, je ne parle jamais. A côté du four se trouve une sorte de gros oeuf en plâtre , je ne sais pas pourquoi je ne cesse de le regarder.”
– Qu’est ce que c’est?
“Je ne sais pas, mais ça à l’air important. Le vieux meurt. Je reprends le travail seul. L’oeuf est ébréché! Une sorte de coupe dorée avec des pierres bleues et rouges est dans l’oeuf !! Je colmate la brèche et remet l’oeuf à sa place. Je travaille tous les jours sans relâche et il me semble que je ne sors jamais de là !”
-Allez au dernier jour de votre vie, que voyez vous?
“Je suis devant le cerisier en fleur, le soleil est magnifique, c’est le printemps.
Je retourne à mon atelier et me remets au travail. 3 gardes arrivent!! (je panique) Il y  en à un qui se met devant l’entrée et bloque le passage avec sa hallebarde ! Le 2eme va directement à l’oeuf et le saisit !! J’ai été dénoncé ! Comment ont ils su ? Le 3eme s’approche !!! (je panique,pleure et crie ! ) Il va me tuer !! ”
-Calmez vous et sortez de votre corps pour observer la scène de l’extérieur :
“Il me regarde, son regard est doux ,je sens qu’il est désolé mais qu’il n’a pas le choix ! Il me tranche la gorge avec sa hallebarde !!!! Puis il me plante le pic dans le ventre !!”
-Calmez vous. Où allez vous?
“Je me vois du dessus, je monte tout doucement, je me calme, je vois une lumière magnifique qui m’appelle.”

Après un petit moment de pause, il me fait revenir à moi. Mon conjoint est blafard ,la séance à durée 2H30. J’ai le sentiment qu’elle n’a durée que 10 min !
L’homme qui m’a tué , je l’ai reconnu ,il s’agit d’un ami de cette incarnation.
Je suis complètement chamboulée.
Il me demande : Avez vous eu la réponse à votre question?
Oui, je voulais savoir si le chemin spirituel était bien ma voie et je me rends compte que j’ai déjà été moine. C’est donc un chemin que j’ai commencé il y à fort longtemps!
Je finis par lui parler de mes cauchemars et là il me dit que c’est encore plus bluffant que je me sois laissée aller dans une autre vie,alors que j’avais une idée tout autre de là où je souhaitais aller.
Depuis je vous avoue que j’ai fais des recherches pour retrouver le château, la ville et l’époque exacte de tout ça. J’ai étudié les hallebardes, casques et armures de ces souvenirs.
Mais pour le moment , je n’ai pas toutes les réponses.
Je vous raconterai une autre vie ,la prochaine fois,mais je souhaitais partager ça avec vous.

Des amis cartésiens à qui j’ai parlé de ça, m’ont dit que si je faisais une psychanalyse. Le psy me dirait que tous les personnages de ce souvenirs sont en fait des parties de moi et qu’il pourrait me donner une explication rationnelle à tout cela.
Je suis ouverte à tout. Mais ce que je sais , c’est que lors de cette régression, tout en étant allongée sur un canapé. J’ai ressenti le froid et l’humidité de l’hiver, la chaleur du soleil, le goût de la bière ,la chaleur du four et la sueur sur mon front.

Prenez soin de vous mes amis.
Avec tout mon Amour
Durgâ ( José )

290px-Cerisier_du_Japon_Prunus_serrulata