Hier je suis allée à Lourdes pour la première fois de ma vie.
J’ai eu une éducation catholique mais je suis aujourd’hui non croyante.
Au sens religieux je veux dire, car je crois en l’unicité, en l’univers et je pratique l’amour dans mon coeur.
Dans ma famille les pèlerinages à Lourdes étaient de coutume, c’était donc pour moi hier, un pèlerinage sur les traces de ma famille, de mon histoire.
Je commençais à faire la queue pour entrer dans la grotte quand une personne bienveillante indique à mon amie qu’étant avec son bébé , elle peut passer en priorité. On me fait signe de la suivre moi et ma béquille .
Nous voilà donc à l’entrée .
Au moment où nous pénétrons dans la grotte, le prêtre et la foule se mettent à chanter “L’ Ave Maria”.
Leur chant résonne dans la grotte et dans mes veines, cette synchronicité fait monter une nuée de larmes qui perlent sur mes joues, je me sens portée, je ressens l’amour et surtout je me sens libérée d’une masse sombre qui m’étouffait en silence.

Journée magnifique pleine de rencontres avec des personnes d’une extrême gentillesse, comme si un voile d’amour enveloppait cette belle ville .
A la fin de la journée, je décide d’envoyer un message à l’univers:
” c’est fini, je n’ai plus besoin de ma bequille, mon dos va aller mieux, beaucoup mieux!”
J’ai donc laissé ma béquille là bas et suis repartie sur mes 2 jambes pleine d’espoirs et de joie dans mon coeur.
Avec tout mon amour
Durgâ

grâce à lourdes